Littérature de l’exil: cas du Kasaï

L’asbl Alter Kasaï entendait faire découvrir, par cette conférence, des auteurs originaires de la RDC peu connus en Belgique, par une introduction aux auteurs incontournables et leurs apports à la littérature congolaise et internationale. La littérature congolaise étant prolifique, nous nous sommes limités au vaste espace kasaïen, qui regroupe de multiples ethnies et dont une grande majorité d’auteurs congolais sont issus. Cette région est aussi celle qui a connu et connaît encore le plus grand exode de la RDC depuis les années 60 à aujourd’hui. Maints auteurs originaires de cet espace étant en exil, nous questionnerons le lien entre l’exil et leur production. La soirée a eu également pour but de sensibiliser le public à la problématique des bibliothèques en RDC qui souffrent de carence en ouvrages actualisés.

La conférence était menée par Jean-Claude Kangomba, écrivain et chercheur à l’Université de Liège, Attaché scientifique au Musée et archives de la Littérature, enseignant des littératures africaines pour le CEC. Et Pie Tshibanda « Un fou noir au pays des blancs » était notre invité.

La partie artistique était composée d’un conte raconté par Shala Kasayi et un Kasala (poèmes chantés du Kasaï) interprété  par Mme Wailunga Mpunga, linguiste. La littérature congolaise  est riche et florissante. C’était une première du genre ,  le rendez vous est donné pour l’année prochaine…

This slideshow requires JavaScript.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s